youtube facebook vimeo twitter googleplus
menu

Architecture : la ville sous l’eau de Manal Rachdi

Architecture : la ville sous l’eau de Manal Rachdi


Share Button

L’architecte Manal Rachdi propose un nouveau projet architectural amphibie : une ville sous l’eau reliant la Russie et les États-Unis dans le détroit de Béring. Un défi aquatique et climatique qui passionne de plus en plus d’architectes.

Des projets de ville sous l’eau passionnants

L’architecte Manal Rachdi est célèbre notamment pour son projet de la « forêt des 1 000 arbres » qui sera édifié en 2022 au-dessus du périphérique parisien. Il livre aujourd’hui un nouveau pari audacieux, celui d’une ville flottante dans le détroit de Béring. Il a présenté son projet en avant-première récemment, lors d’un concours d’architecture. Si cette ville du futur ressemble davantage à l’utopie, le but de l’architecte est surtout de réfléchir à la ville de demain, à celle qui prendrait en compte les éléments environnementaux, de la nature aux changements climatiques en passant par la montée des eaux. Cette même montée des eaux qui conduirait invariablement à la construction d’une ville aquatique.

Les architectes sont de plus en plus nombreux à se pencher sur la question de la ville sous l’eau. On songe notamment à Koen Olthuis qui a pensé maisons et îles flottantes, mais aussi à Seine Design et son hôtel flottant, grande première dans l’hexagone, sans oublier le projet du cabinet Sigge Architects de construire des hôtels flottants au Qatar en vue de la coupe du monde 2022.

L’idée folle de Manal Rachdi

Pour réaliser le projet de l’architecte, les contraintes seraient nombreuses. Il faudra en effet que les États-Unis et la Russie donnent leur accord, mais aussi soulever des fonds colossaux, de l’ordre de milliards de dollars.

Si Manal Rachdi a choisi le détroit de Béring pour illustrer sa ville sous l’eau, c’est parce que le milieu y est hostile, il y « a un climat extrêmement fragile lié à la fonte des glaces. Un écosystème rare, fragile et varié s’y est installé », explique-t-il. Les eaux sont également peu profondes, laissant envisager la construction d’une ville semi-enterrée. Il faudrait donc réaliser une tranchée sous l’eau et concevoir des maisons dans la roche. La ville serait alimentée en énergie par les mouvements des marées. Les îles du détroit pourraient, quant à elles, accueillir les équipements les plus importants.

Encore une fois, le projet de Manal Rachdi vise davantage la prise de conscience, la réflexion sur la ville de demain que la vraie réalisation. Mais après sa présentation, il semble que tout soit possible dans le futur !

Architecture : la ville sous l’eau de Manal Rachdi

Architecture : la ville sous l’eau de Manal Rachdi

Share Button

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top

InfoImmo.fr, toute l'actualité de l'Immobilier

Actualités immobilières, tendances et prix du marché immobilier, déco et conseils, InfoImmo.fr est le site qu’il vous faut ! En quête d’actu ? En recherche d’inspiration déco ? Intéressé par l’écologie ? Envie de connaître les évènements immobiliers à venir ? Nous avons pensé à tout…

Avec InfoImmo.fr vivez l’immobilier au quotidien !

Close