youtube facebook vimeo twitter googleplus
menu

Location meublée : des avantages fiscaux en suspens

Location meublée : des avantages fiscaux en suspens


Share Button

Depuis des années, le marché de la location meublée s’est considérablement développé. Plus souple que la location classique vide, elle permet aux investisseurs d’espérer une meilleure rentabilité. Les avantages fiscaux sont en effet plus nombreux. Mais le gouvernement étudie actuellement certaines pistes pour réduire ces atouts qui font l’attrait de la location meublée. Une actualité immobilière qui devrait intéresser les investisseurs.

L’avantageuse fiscalité de la location meublée

La location meublée présente actuellement de nombreux avantages, fiscaux pour une grande partie :

• Les revenus issus d’une location meublée sont imposés en qualité de BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). L’investisseur peut donc profiter du principe d’amortissement contrairement à la location nue.

• Si les recettes locatives ne dépassent pas les 32 900€ annuels, le régime des micro-BIC permet de profiter d’un abattement forfaitaire de 50% contre 30% pour la location nue.

• Lors de la cession d’un bien immobilier sous le statut LMNP (Loueur en meublé non professionnel), le propriétaire peut profiter du régime des plus-values immobilières des particuliers. L’impôt est alors calculé sur la différence entre le prix d’achat et le prix de vente et non sur la valeur nette comptable.

Les obligations liées à la location meublée

Les loueurs en meublé ont aujourd’hui une obligation majeure. Ils sont en effet redevables de la taxe foncière et de la CFE (Contribution foncière des entreprises), un impôt basé sur la valeur locatif auquel ne sont pas soumises les locations nues.

Les réflexions du gouvernement sur la location meublée

Mais une partie des avantages de la location meublée pourrait disparaître à l’avenir. Le gouvernement met en effet à l’étude les différences fiscales entre location nue et location meublée. Il souhaite les réduire rapidement. Parmi les solutions envisagées, on retrouve :

• Restriction de l’amortissement aux meubles et uniquement aux meubles. L’amortissement est aujourd’hui calculé sur le mobilier mais également sur le foncier.

• La réduction de l’abattement forfaitaire sur les revenus des meublés (50% actuellement, il pourrait passer à 40%).

• Avantage par contre, la CFE pourrait disparaître pour les propriétaires de logement meublé.
Affaire à suivre donc. Ces pistes sont actuellement à l’étude mais pourraient être développer, voire appliquer, dans peu de temps.

Share Button

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Go to top

InfoImmo.fr, toute l'actualité de l'Immobilier

Actualités immobilières, tendances et prix du marché immobilier, déco et conseils, InfoImmo.fr est le site qu’il vous faut ! En quête d’actu ? En recherche d’inspiration déco ? Intéressé par l’écologie ? Envie de connaître les évènements immobiliers à venir ? Nous avons pensé à tout…

Avec InfoImmo.fr vivez l’immobilier au quotidien !

Close